Faire-part de décès du Prof. Jacques F. Acar.

C’est avec une peine immense que nous déplorons la perte de notre ami et co-président Jacques Acar, décédé hier du coronavirus. Jacques était un homme généreux, intelligent, plein d’amour et d’humour. Son travail à l'Institut Pasteur sous son maître Y. Chabert, pionnier de la recherche sur la résistance aux antibiotiques, puis son rôle fondateur de ISID et ESCMID, jusqu'à ce modeste AMR Think-Do-Tank, son rôle d'expert pour l'OIE, pour OMS-AGISAR, ou le Fleming Fund, aura su inspirer de jeunes générations de médecins et de chercheurs pendant un demi-siècle. Nous ne pourrons jamais dire au revoir à un homme qui restera à jamais dans notre cœur. Nos plus chaleureuses condoléances à toute la famille en cette période difficile. 


Permettez moi, si vous le voulez bien, ce Haiku du Japonais Kobayashi Issa (1763-1828) :

Puisqu’il le faut,

Entraînons-nous à mourir

À l’ombre des fleurs.



Nous publions à titre posthume une interview de Jacques Acar, afin de partager sa vision et son combat contre la résistance aux antibiotiques.


Dans le lien suivant, vous trouverez le message de condoléance de la Société Européenne de Microbiologie Clinique et des Maladies Infectieuses (ESCMID), en anglais. https://www.escmid.org/news_media/news/ et en français: appel à témoignages: https://www.sfm-microbiologie.org/2020/03/30/jacques-f-acar-1931-2020/



26 vues0 commentaire